ANRU 2 à Nîmes : convention signée et travaux lancés !

Dernière mise à jour : 4 févr.

Après des années de préparation, de discussions entre tous les partenaires pour définir les programmes, la convention ANRU 2, visant la poursuite de la transformation des quartiers de Pissevin-Valdegour, du Chemin-Bas d’Avignon et du Mas de Mingue, a été signée par l’ensemble des partenaires (Etat, ANRU, Région Occitanie, Département du Gard, Agglomération Nîmes Métropole, Ville de Nîmes…) et par la Présidente et le Directeur général d’Habitat du Gard, le 17 décembre 2021.


A cette occasion, la Ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, est venue au Chemin Bas d’Avignon parrainer la signature et rappeler les engagements de l’Etat en matière de rénovation urbaine.


La Présidente, Laurence BARDUCA-FAUQUET et le Directeur général d’Habitat du Gard, Stéphane CABRIÉ (à droite), lors de la présentation à la Ministre du Logement et au Président de l’ANRU, des projets d’Habitat du Gard au Chemin Bas d’Avignon.



Signature de la Convention par le Directeur général et la Présidente d’Habitat du Gard.


Cette signature, permettra d’engager des moyens considérables pour transformer les quartiers nîmois : plus de 460 millions d’euros dont 143 millions d’euros pour les seuls projets d’Habitat du Gard, financés ainsi :

· Habitat du Gard : 99 M€ (dont 77M€ de prêts et 22 M€ de fonds propres)

· ANRU : 24 M€

· Département du Gard : 12 M€

· Nîmes Métropole : 7 M€

· Région Occitanie : 1 M€



Dans les faits sont ainsi prévus :

• La démolition de 706 logements

• La reconstruction de 706 logements (577 logements sont déjà programmés à l’échelle du territoire communautaire)

• La réhabilitation de 501 logements et la résidentialisation de 371 logements pour améliorer la qualité de vie des habitants.



Projet de résidence Jacqueline AURIOL au Chemin d’Avignon


Habitat du Gard n’a pas attendu la signature de la convention pour agir puisque 306 familles (à date de la signature de la convention) ont déjà été relogées (soit 63% des relogements), 80 logements ont déjà été démolis au Mas de Mingue et plusieurs résidences sont d’ores et déjà en cours de construction.


Par ailleurs, début 2022, les travaux de déconstruction puis de démolition de la résidence Georges Brugier au Chemin Bas d’Avignon vont démarrer, suivi au printemps par ceux de l'immeuble Jean Moulin.


Durant l'été 2022, les travaux de l’immense chantier de déconstruction puis de démolition (en octobre) des 94 logements de la Tour Avogadro à Valdegour (plus haut point de Nîmes) devraient démarrer à leur tour, suivis (à une date encore à déterminer) par la démolition des 101 logements de la Tour Jean Perrin.


Les Tours Avogadro et Jean Perrin à Valdegour